AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 in da club (bonah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corgi adoré
avatar
Bora Hudson

Age : 23 ans, oui oui.
Métier : étudiante en biologie, oui oui. c'est une chose dont personne ne soupçonne.
Statut civil : devine?
Selfie :
Messages : 85
Quartier : kemptown, seule avec moi-même. préférant ma compagnie que la tienne.
Plaisir coupable : mon petit joint, qui de temps en temps, me détend assez pour ne pas craquer.
Info en vrac :

j'ai perdu mes parents à l'âge de deux ans, ils ne me manquent pas du tout. | élevée par ma tante, ou plutôt ses domestiques, j'ai appris à être indépendante très jeune | j'ai hérité du compte en banque bien rempli de mes parents à l'âge de vingt et un ans et j'ai de suite quitté la demeure de ma tante pour vivre seule. | l'amour, lâche moi. | boire, fumer, baiser, ma passion. | si je t'aime pas, tu le sauras.

Pseudo : closer.
Avatar : emma roberts, omg.
Crédit : shyzophrenic.
Disponibilité RP : chaude comme la braise.

MessageSujet: in da club (bonah)   Jeu 30 Nov - 23:26

✯ ❋ ✯ ❋ ✯
in da club
(feat. noah & bora)

J’attrape ma robe la plus sexy, l’enfile et cours à la salle de bain. Ce soir, c’est sorti. Comme presque tous les soirs en fait. C’est le plaisir d’être étudiante et d’être assez intelligente pour ne pas avoir à réviser pendant des heures. Ça me laisse le temps d’aller en soirée, et faire de mes nuits, des nuits inoubliables. Alors, encore une fois, je retrouve mes amis ce soir, au club du coin. Je me maquille assez simplement, ni trop voyant, ni trop léger, coiffe ma longue chevelure de sorte que celle-ci caresse ma poitrine presque dénudée pendant que je me déhanche sur la piste de dance. Enfin terminée de me préparer, j’enfile mes talons aiguilles qui se fondent parfaitement à mon corps, mettant mes longues jambes fines en valeur. J’appelais un taxi, parce que ce soir, je savais que je ne pourrais pas repartir en conduisant. Une fois dans celui-ci, je vérifiais que tout allait encore bien sur mon visage. Maquillage en place, je suis ok pour y aller. Mon entrée dans le club se fait en grande pompe comme toujours, puisque je suis connue comme le loup blanc maintenant. Notre table VIP la mieux placée nous est réservée et je la rejoins, mes amis s’y tenant déjà. Je sais que c’est une soirée un peu spécial : c’est l’anniversaire de l’un de ma bande.

Mon corps se défoule sur la piste de dance, zigzaguant entre les femmes et les hommes qui dont tout comme moi. Certains sont juste là pour s’amuser, d’autres pour chopper quelqu’un à mettre dans son lit, et il y a ceux qui veulent se montre, ceux qui se croient au dessus de tout. J’ai décidé d’aller danser alors que je viens seulement d’arrivée mais la musique ma plaisait vraiment. Mais la soif vient en moi, surtout que j’ai vu passé nos bouteilles de champagne. Je m’installe a coté de l’heureux élus de la soirée, attendant patiemment mon verre. Mais c’est une tout autre imagine qui s’offre à moi, quand je découvre qui vient se placer de l’autre coté de mon corps. Noah, oui celui qui me courrait après et dont j’ai été obligé de mettre un vent monumental. Mais contrairement aux autres mecs que je rejette, lui, je l’apprécie. Il a de la chance, ce n’est pas souvent que ça arrive. Mon sourire s’affiche quand je le vois. Je sais qu’on va passé une bonne soirée. « Tiens, t’es là toi. » Dis-je en me tournant vers lui, lui donnant au passage une coupe de boisson à bulle délicieuse. Nous trinquons, sourire en coin aux lèvres. Ça me fait plaisir de la voir, vraiment. C’est surprenant, mais sa compagnie n’est pas désagréable. Je me penche vers son oreille, glissant mes lèvres vers celle ci. « Tout le monde dit que c’est Tom l’homme de la soirée, mais crois moi, avec cette chemise, on ne voit que toi. » Murmurais-je, taquinant mon nouvel ami en faisant comme si je le draguais. Et puis c’est tout moi ça, rentrer dans le tas avec aucunes tacts et aucuns filtres. Je me redresse en lui adressant un clin d’œil, buvant de nouveau une gorgée de ma boisson favorite.



_________________
    Runnin', runnin', runnin' ◇
    These four lonely walls have changed the way I feel, the way I feel, I'm standing still and nothing else matters now, you're not here. So where are you? I've been callin' you, I'm missin' you©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Fluff's Bitch
avatar
Noah Beckett

Age : vingt-deux ans (9/12)
Métier : Étudiant en génie électrique qui fait tout sauf se concentrer sur ses études. Travaille à temps partiel au Brighton Pier en tant que préposé à la billetterie. Sinon, c'est un cascadeur non-professionnel qui fait des cascades débiles avec ses potes et les postes sur youtube.
Statut civil : Célibataire qui préfère passer la nuit avec une fille différente que d'assumer ce qu'il ressent pour une jolie brunette.
Selfie :
Messages : 289
Quartier : Petit appart à Kemptown avec Autumn. Il était censé être avec Dallas, mais sa copine semble prendre une place plus importante dans sa vie. Le connard.
Plaisir coupable : L'alcool.
Pseudo : Mrs. Chaplin
Avatar : Nick Jonas
Crédit : Ava (nephilim) & gif (tumblr)
Disponibilité RP : My body is ready (a)

MessageSujet: Re: in da club (bonah)   Sam 2 Déc - 5:10

in da club
bora & noah

Qui a eu la merveilleuse idée de mettre des cours en soirée ? Un mec qui n’avait pas de vie, clairement. Chaque jeudi soir, je suis coincé dans un cours de télécommunication sans fil. Je sais, ça l’air trop intéressant et tout le monde rêve d’avoir ce cours à dix-neuf heures, chaque jeudi. Vous sentez le sarcasme ? Je peux me compter chanceux que ce ne soit pas le vendredi, car friday is tha party night. Mais bon. Peu importe le jour, après seize heures, la concentration en classe n’est plus. Sauf que ce soir, on fête l’anniversaire de Tom. Manquer mon cours pour y aller était une option, mais j’avais une présentation à faire. Et avec la chance que j’aie, je passe en dernier. Je m’impatiente en écoutant à peine celle des autres, me concentrant plutôt sur l’heure. 21h34. Et c’est à mon tour. Vingt minutes plus tard, me voilà sorti du cours. Enfin libre ! Du coup, je retourne à l’appart pour me changer ou je vais tout de suite rejoindre les autres. Là est la question. Ah et puis, tant pis. Je vais rester comme ça. Ce n’est pas comme si ça changeait grand-chose. Lola et Autumn ont mieux à faire ce soir, elles me laissent en solo. Quoique, dans ces cas-là, je ne termine jamais la soirée seul. Puis, bon, ce n’est pas comme si je ne connaissais personne. Il y a Tom et … En fait, je n’ai aucune idée de qui va se joindre à la fête. Honnêtement, ça ne m’importe peu. Après avoir passé un bon quart d’heures à chercher un stationnement, j’en trouve finalement un à quelques rues de la boîte. Dehors, on est bien. C’est frais, mais je ne me gèle pas le cul avec mon petit manteau d'automne.

À l’intérieur, je constate que l’endroit est bien rempli. Je scrute les alentours, mais ne voit pas l’hôte de la soirée. Je me faufile donc entre les gens qui parlent et qui dansent. Je croise Mike. On échange une poignée de main, quelques politesses et je lui demande où est Tom. Il me pointe la table au fond. Obviously, section VIP. Mais mes yeux dévient de mon ami à celle qui est assis à ses côtés. Un petit sourire amusé se glisse au coin de mes lèvres. Bora. Celle qui s’amuse à rejeter ma coloc. Et moi aussi en fait. Je pensais que tenter ma chance avec elle serait drôle et j’aurais pu me moquer de Autumn, mais je me suis pris un vent et ma fierté en a pris un coup. Je m’approche de la table et vient me glisser sur la banquette, près de la blonde. « Tiens, t’es là toi. » Je lui retourne son sourire. « Fidèle au poste. » Faut dire que me trouver dans cette boîte n’est pas un miracle. J’y passe 75% de mon temps. Living life, living free. Je prends la petite coupe qu’elle me tend. Pas mon genre de drink, mais c’est gratuit alors pourquoi pas. On trinque. Puis, elle se penche comme pour me dire quelque chose alors je fais de même pour l’écouter. « Tout le monde dit que c’est Tom l’homme de la soirée, mais crois moi, avec cette chemise, on ne voit que toi. » J’arque les sourcils en la regardant. « Les bulles t’ont déjà monté à la tête ? » dis-je en riant. Disons que la dernière fois qu’on s’est vu, elle m’a bien fait comprendre ne pas être intéressée. Alors, je trouve ça bizarre que soudainement, elle me fasse des compliments. Mais je le prends. Encore une fois, c’est gratuit, on aime ça. Parlant de chose que l’on voit, mon regard dévie vers son décolleté assez révélateur avant de retourner à ses yeux. « Puis, faut dire que tu ne passes pas inaperçu non plus. Jolie robe. » dis-je en terminant la coupe. Je me mets un peu plus à l’aise, plus confortable, en glissant ma main sur le dessus de la banquette derrière elle, lui faisant un peu plus face. Je me penche à mon tour prêt de son oreille pour lui faire des confidences. « Mais si je peux être honnête, Tom perd beaucoup de crédibilité depuis qu’il se laisse pousser la moustache. » Je me moque. C’est vilain. Mais c’est vrai. Sa moustache est loin de l’avantager, le pauvre. Je lui ai déjà dit, mais il s’en fout. Il pense que les filles aiment bien. Alors, qu’il le garde son look de pédo, tant qu’il est bien, c’est ce qui compte. « D’ailleurs, je ne savais pas que vous vous connaissiez. » Bon, on étudie tous dans la même faculté, mais bon. En fait, je tente plutôt de savoir ce qu’est sa relation avec lui. Ami, fuck buddies, ex, petit-ami. De nos jours, la liste de choix est longue. Une serveuse passe et je me commande un gin tonic. « Tu veux quelque chose ? » Jusqu’à maintenant, la soirée semble bien se passer et je crois qu’un peu d’alcool ne peut que faire du bien.

_________________
    noah beckett ◇ that party last night was awfully crazy. i wish we taped it. i danced my ass off and had this one girl completely naked. drink my beer and smoke my weed but my good friends is all i need. Pass out at three, wake up at ten, go out to eat then do it again. crédit endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corgi adoré
avatar
Bora Hudson

Age : 23 ans, oui oui.
Métier : étudiante en biologie, oui oui. c'est une chose dont personne ne soupçonne.
Statut civil : devine?
Selfie :
Messages : 85
Quartier : kemptown, seule avec moi-même. préférant ma compagnie que la tienne.
Plaisir coupable : mon petit joint, qui de temps en temps, me détend assez pour ne pas craquer.
Info en vrac :

j'ai perdu mes parents à l'âge de deux ans, ils ne me manquent pas du tout. | élevée par ma tante, ou plutôt ses domestiques, j'ai appris à être indépendante très jeune | j'ai hérité du compte en banque bien rempli de mes parents à l'âge de vingt et un ans et j'ai de suite quitté la demeure de ma tante pour vivre seule. | l'amour, lâche moi. | boire, fumer, baiser, ma passion. | si je t'aime pas, tu le sauras.

Pseudo : closer.
Avatar : emma roberts, omg.
Crédit : shyzophrenic.
Disponibilité RP : chaude comme la braise.

MessageSujet: Re: in da club (bonah)   Lun 4 Déc - 11:27

✯ ❋ ✯ ❋ ✯
in da club
(feat. noah & bora)

Je dois avouer qu’au début, je n’appréciais pas Noah du tout, je le trouvais un peu trop entrepreneur et collant. Ce qui est clair c’est qu’il me faisait du rentre dedans, et me voulait dans son lit. Malheureusement pour lui, a aucun moment mon corps n’a voulu du sien. Peut-être parce que je suis plus attirée par le sexe opposé. Il aurait pu m’intéresser, puisque parfois j’ai des exceptions pour certains hommes mais pas Noah, j’ai toujours su qu’il ne pourrait être rien d’autre qu’un mec parmi tant d’autres. Mais aujourd’hui, je pouvais entre vois un semblant d’amitié entre lui et moi. J’ai en tout cas découvert un mec aussi farfelu et dingue que moi. En tout cas, ça peut coller entre nous dans ce genre d’ambiance. Assis à coté, nous débutions la conversation sur de belles paroles de mon part. « Les bulles t’ont déjà montées à la tête? » Je ris doucement. Les bulles non, la fumette oui. Mais il doit peut-être savoir maintenant que je suis comme ça au quotidien : sans filtre et sans gêne. Et il doit aimer ça, pour m’avoir couru après tant de temps. Je remarque alors qu’il ne me regarde plus dans les yeux. « Puis, faut dire que tu ne passes pas inaperçu non plus. Jolie robe. » Je pose mes doigts sur son menton pour relever son visage, sourire mesquin aux lèvres. « Arrête de regarder quelque chose que tu n’auras jamais. » Dis-je, en riant de plus belle. Il passe son bras derrière mon cou, sur la banquette en tissus de la boite. Il se met à l’aise. Je ne dis rien mais on dirait qu’il me drague non ? « Mais si je peux être honnête, Tom perd beaucoup de crédibilité depuis qu’il se laisse pousser la moustache. » Oui noah, met toi en valeur pour que je te veule. J’imagine que c’était surtout devenu un jeu entre nous : nous draguer sans rien n’attendre derrière. En tout cas, pas de ma part. « Et si je te dis que j’adore les moustaches moi. » Dis-je, accompagner d’un clin d’œil, bien que je mente sur toute la ligne. Mais ça, il ne le sait pas. C’était surtout pour lui répondre. Mais je suis d’accord avec mon ami, la moustache ne lui va pas du tout. Il ajoute ensuite ne pas savoir que nous nous connaissons Tom et moi, mais après tout, noah et moi nous connaissons depuis peu de temps. « T’as encore beaucoup de chose a savoir sur moi petit cœur. » J’aimais beaucoup lui donner des petits surnoms que moi même, je ne voudrais pas entendre de la bouche d’un homme, au risque de me mettre sur les nerfs. Il me propose d’aller chercher quelque chose, et j’accepte évidement. « Vokda, avec plaisir. » Nous passons déjà à l’alcool fort et ça me plait beaucoup, les initiatives. Il se lève pour aller chercher nos verres, lui aussi se commandant un verre avant de me rejoindre. « Merci. Tu seras donc mon serveur personnel ce soir. » Dis-je en attrapant mon verre, pas décidée à le laisser partir. Je m’amuse bien avec lui, c’est vrai. Plus qu’au coté de Tom qui nous fait son discours. « Alors, tu as jeté ton dévolu sur une autre fille, enfin ? Montre la moi, je te dirai si elle vaut le coup. » Je couche avec pas mal de monde, même des filles qui se proclame hétérosexuelle, et c’est d’ailleurs les meilleures. Je sirote mon verre en attendant de connaître qui est sa prochaine proie. J’imaginais toujours Noah comme un coureur de jupon mais peut-être que je me trompais. J’allais vite le savoir. « Tu fumes ? Je veux dire, pas des clopes hein. » Je préférais préciser parce que certains ne comprenaient pas le sens de ma phrase et se retrouvais comme des cons dehors, me voyant rouler un cône. En tout cas, si lui fumait, ça me permettrait d’enfin pouvoir sortir me détendre. « Quoi que t’es sage comme mec toi. » Ajoutais-je, comme pour le provoquer.



_________________
    Runnin', runnin', runnin' ◇
    These four lonely walls have changed the way I feel, the way I feel, I'm standing still and nothing else matters now, you're not here. So where are you? I've been callin' you, I'm missin' you©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Fluff's Bitch
avatar
Noah Beckett

Age : vingt-deux ans (9/12)
Métier : Étudiant en génie électrique qui fait tout sauf se concentrer sur ses études. Travaille à temps partiel au Brighton Pier en tant que préposé à la billetterie. Sinon, c'est un cascadeur non-professionnel qui fait des cascades débiles avec ses potes et les postes sur youtube.
Statut civil : Célibataire qui préfère passer la nuit avec une fille différente que d'assumer ce qu'il ressent pour une jolie brunette.
Selfie :
Messages : 289
Quartier : Petit appart à Kemptown avec Autumn. Il était censé être avec Dallas, mais sa copine semble prendre une place plus importante dans sa vie. Le connard.
Plaisir coupable : L'alcool.
Pseudo : Mrs. Chaplin
Avatar : Nick Jonas
Crédit : Ava (nephilim) & gif (tumblr)
Disponibilité RP : My body is ready (a)

MessageSujet: Re: in da club (bonah)   Mer 24 Jan - 22:24

in da club
bora & noah

Mes intentions envers Bora n’ont jamais été subtile. Je ne suis pas du genre à tourner autour du pot, surtout lorsqu’il est question de ramener une fille à la maison. Parfois, les filles aiment bien et ça fonctionne, mais d’autres fois, elles m’ignorent ou peuvent aller jusqu’à me gifler. Ça arrive, c’est la vie. C’est drôle. Enfin… Sur le coup, l’orgueil en prend un coup ainsi que la fierté, mais après ça m’amuse. Vaut mieux en rire qu’en pleurer, non ? Puis, si je devais prendre chaque rejet de façons personnelles, je serais le mec le plus complexé à Brighton. Ça c’est certain. Mais non, malheureusement, ma fierté tient le coup. Je ne suis pas non plus le grand vaniteux qui se la pète à toutes les minutes, mais je sais que j’arrive à avoir du succès auprès des filles. Mais pas toutes. Bora fait partie de celle qui s’en fiche. Du moins, c’est ce qu’elle démontre, habituellement. Effectivement, ce soir, elle semble plus… ouverte d’esprit ? Elle ne m’a pas encore envoyé bouler. « Arrête de regarder quelque chose que tu n’auras jamais. » Rectification : Elle ne m’avait pas encore envoyé bouler. J’arque les sourcils. Ah les filles. Pourquoi mettre un décolleté si c’est pour dire d’arrêter de regarder ? Je ne comprendrai jamais. « Bah quoi ? Autant en profiter puisque tu les affiches. » M’enfin. À ce point-ci, j’ai compris que ça faisait partie de son jeu. Attirer, séduire et rejeter. Le pire dans tout ça, c’est que ça fonctionne. Et je suis le premier à pouvoir en témoigner. Les mecs aiment les défis, elle est la candidate parfaite. Enfin. Pour une nuit, pas à long terme.

Je retourne sur le sujet de la soirée : Tom. Me permettant de faire un petit commentaire sur sa moustache. « Et si je te dis que j’adore les moustaches moi. » J’échappe un rire léger. Et le jeu continu. Je pourrais jouer avec elle et enchaîné, mais j’ai une meilleure idée. « Tant mieux pour lui. » dis-je en prenant une gorgée du verre qu’elle m’a tendu il y a quelques minutes. Moi aussi, je peux me la jouer indifférent. Puisqu’on parle de Tom, je suis tout de même surpris de savoir qu’ils se connaissent. Quoique… Pas tellement en fait. Tom connait tout le monde. « T’as encore beaucoup de chose à savoir sur moi petit cœur. » Petit cœur. Un peu plus et on dirait ma mère. Bref, elle ne m’en dit pas plus sur sa relation avec notre ami commun. En fait, je suis curieux. Est-ce qu’il a déjà couché avec elle ? Lorsque la serveuse passe, je nous commande chacun verre, à Bora et moi. Sauf que la serveuse me conseille d’aller directe au bar pour un service plus rapide, car elle a plusieurs verres en attente pour les clients paresseux, ici présent ce soir. De retour à notre table, verre en main, je tends le cosmopolitan fait par le barman. Je ne m’y connais pas trop en cocktail de femme, habitué à la bière et au gin tonic. Ouais, non, je suis un mec de routine. « J’sais pas c’est quoi, mais y’a de la vodka dedans. » « Merci. Tu seras donc mon serveur personnel ce soir. » Wow. Je deviens la bitch de service. Sympa. Je pouffe. « Dans tes rêves, oui. » J’ai des limites à faire n’importe quoi pour gagner des points auprès des filles. Je ne vais pas jusqu'à devenir leur marraine fée et leur donner tout ce qu'elle demande. Nah. « Alors, tu as jeté ton dévolu sur une autre fille, enfin ? Montre la moi, je te dirai si elle vaut le coup. » J’arque les sourcils, me demandant pourquoi elle demande. Un petit sourire amusé vient se dessiner au coin de mes lèvres. « Tu cherches à savoir si t’as de la compétition ? » Je ne vois pas d’autres raisons. À moins que, d’un coup, ma vie sexuelle l’intéresse. Mais bon, j’en doute. De toute façon, je ne suis pas du genre à me mettre une cible en tête. Habituellement, je discute avec les filles et une chose en mène une autre. Ou pas. « Honnêtement, je n'ai pas trop regardé. Des propositions ? » Puis, bon, elle était là et même si les chances qu'on termine la nuit ensemble sont minces, elle reste divertissante. Plus que Tom et sa moustache. « Toi, t'as pas fait chier personne encore ? » je demande à mon tour, changeant la question. Par cela, je parle des hommes à qui elle donne de faux espoirs, bien entendu.

« Tu fumes ? Je veux dire, pas des clopes hein. » Changement de sujet qui me laisse rapidement savoir qu’elle veut aller dehors. L’idée me plait. Pas que je sois un « stoner », mais avec des potes, c’est sympa. Lorsqu’elle dit que je suis sage, je ris. Je cale le restant de mon verre, d’un coup, sans grimace. I'm ready ! « On verra. » Je me lève de la banquette et lui tend ma main pour l’aider à se relever. On sort de la boîte et on se dirige à côté dans un petit un coin tranquille. Subtilité zéro, mais on s'en fout. Tout le monde le fait de toute façon. « Tu veux que je roule ? » Je propose, parce que la plupart des filles ont du mal et je finis toujours par le faire. « Ou t’es une grande fille et tu peux le faire toi-même. » Je rajoute avant qu’elle pense que je ne la crois pas capable.

_________________
    noah beckett ◇ that party last night was awfully crazy. i wish we taped it. i danced my ass off and had this one girl completely naked. drink my beer and smoke my weed but my good friends is all i need. Pass out at three, wake up at ten, go out to eat then do it again. crédit endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: in da club (bonah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
in da club (bonah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Multimédia] Lego club show special BIONICLE...
» un club au nom bizzare
» Recherche joueur ou club en Alsace
» Recherche joueur ou club en Alsace
» Club Tiin Azur à Lyon : Soirée portes ouvertes le 4/11 à 20h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bright Lights ::  :: Downtown :: Boîte de nuit-
Sauter vers: